Ajouter cette page à vos favoris
Sauvegarder l'icone sur votre téléphone

Les symptômes de la Fibrillation Atriale (FA)

La FA est associée à de nombreux symptômes variant en intensité de légers à invalidants, et qui perturbent la vie quotidienne des patients.1,2,3 La fréquence et la sévérité de ces symptômes varient fortement d’un patient à l’autre et peuvent aussi varier considérablement au fil du temps.4 15 à 30 % des patients ont une « FA silencieuse » , ils ne ressentent donc pas de symptôme. En l’absence de traitement ces patients peuvent présenter un risque de complications plus élevé et une sévérité plus importante de la maladie.4,8,9 La FA représente un défi thérapeutique considérable et un enjeu pour les systèmes de santé.4

EHRA score

Symptômes de la FA les plus fréquemment rapportés

Les symptômes de la FA varient en intensité de légers à invalidants.1,2,3 Les symptômes les plus fréquemment observés sont les palpitations, la fatigue, l’essoufflement, les malaises, les vertiges, l’anxiété et les douleurs thoraciques.4,5,6,7 La fréquence et la gravité de ces symptômes varient grandement d’un patient à l’autre et peuvent aussi varier considérablement au fil du temps chez un même patient.4

fibrillation atriale symptomes

Défi thérapeutique

Les symptômes peuvent perturber la vie quotidienne des patients et constituent la principale raison de leur consultation médicale.4 La FA et les symptômes associés sont un défi thérapeutique considérable et un enjeu pour les systèmes de santé.4 Les deux tiers des passages aux urgences pour des symptômes menant à un diagnostic de FA nécessitent une hospitalisation.4

fibrillation atriale diagnostic

Fibrillation Atriale silencieuse

Sachez que 15 à 30 % des cas ne ressentent pas de symptôme, ce qui est communément appelé FA « silencieuse » ou FA asymptomatique.4,8 Les individus atteints de FA asymptomatique ont une santé générale et une qualité de vie altérées. Ils peuvent également présenter un risque de complications plus élevé et une sévérité de la maladie plus importante en raison de l’absence de traitement.4,8,9

Fibrillation Atriale silencieuse

​​​​​​Références

1. Nazli C, Kahya Eren N, Yakar Tuluce S, Kocagra Yagiz IG, Kilicaslan B et al. (2016) Impaired quality of life in patients with intermittent atrial fibrillation. Anatol J Cardiol 16 (4): 250-255.
2. Rho RW, Page RL (2005) Asymptomatic atrial fibrillation. Prog Cardiovasc Dis 48 (2): 79-87.
3. Guerra F, Brambatti M, Nieuwlaat R, Marcucci M, Dudink E et al. (2017) Symptomatic atrial fibrillation and risk of cardiovascular events: data from the Euro Heart Survey. Europace 19 (12): 1922-1929.
4. Rienstra M, Lubitz SA, Mahida S, Magnani JW, Fontes JD et al. (2012) Symptoms and functional status of patients with atrial fibrillation: state of the art and future research opportunities.
5. Zoni-Berisso M, Lercari F, Carazza T, Domenicucci S (2014) Epidemiology of atrial fibrillation: European perspective. Clin Epidemiol 6 213-220.
6. Lip GY, Laroche C, Ioachim PM, Rasmussen LH, Vitali-Serdoz L et al. (2014) Prognosis and treatment of atrial fibrillation patients by European cardiologists: one year follow-up of the EURObservational Research Programme-Atrial Fibrillation General Registry Pilot Phase (EORP-AF Pilot registry). Eur Heart J 35 (47): 3365-3376.
7. Van Gelder I C, Hemels M EW (2006) The progressive nature of atrial fibrillation: a rationale for early restoration and maintenance of sinus rhythm Europace  8, 943–949.
8. Boriani G, Laroche C, Diemberger I, Fantecchi E, Popescu MI et al. (2015) Asymptomatic atrial fibrillation: clinical correlates, management, and outcomes in the EORP-AF Pilot General Registry. Am J Med 128 (5): 509-518 e502
9. Savelieva I, Paquette M, Dorian P, Luderitz B, Camm AJ (2001) Quality of life in patients with silent atrial fibrillation. Heart 85 (2): 216-217.
10. Kirchhof P, Benussi S, Kotecha D, Ahlsson A, Atar D et al. (2016) 2016 ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation developed in collaboration with EACTS. Eur Heart J 37 (38): 2893-2962.