Vivre avec une Fibrillation Atriale (FA) et maintenir une bonne qualité de vie

Les conseils de mode de vie sont pertinents pour tous et plus particulièrement pour les personnes atteintes de FA. ​

Vous pouvez adopter plusieurs changements dans votre mode de vie pour réduire votre risque de développer une FA comme par exemple, pratiquer une activité physique régulière, contrôler votre consommation d’alcool et arrêter de fumer 1,2.

stimulants de fibrillation auriculaire

L’utilisation de la fiche de suivi de vos symptômes vous aidera à déterminer si dans votre mode de vie actuel, certaines habitudes sont susceptibles de déclencher un épisode de fibrillation atriale (ex : une activité physique intense).

Les stimulants (boissons énergisantes, nicotine...) pourraient aussi déclencher un épisode de FA. Par conséquent, il est conseillé de limiter la consommation de ces substances.2

Une activité physique modérée et adaptée pour vous, suivant les conseils de votre médecin, renforcera votre cœur et vous rendra plus endurant(e). L’exercice peut aussi aider à améliorer votre humeur, ainsi qu’à diminuer l’anxiété que vous pourriez ressentir en raison de votre FA.4

Vous pouvez discuter des déclencheurs de vos symptômes de FA avec votre médecin.

fibrillation atriale symptomes

Références

1. Kirchhof P, Benussi S, Kotecha D, Ahlsson A, Atar D et al. (2016) 2016 ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation developed in collaboration with EACTS. Eur Heart J 37 (38): 2893-2962. 2. Sabzwari S, et al. 2018 Ten Lifestyle Modification Approaches to Treat Atrial Fibrillation Cureus ;10(5):e268. 3.Menezes AR, et al. (2015) Lifestyle Modification in the Prevention and Treatment of Atrial Fibrillation Prog Cardiovasc Dis ;58(2):117–25. 4. BUPA. Benefits of exercise, https://www.bupa.co.uk/health-information/exercise-fitness/benefits-of-exercise. 5. Guide parcours de soin de la HAS – Fibrillation atriale (février 2014) 110338-190326

Les informations médicales sont fournies à titre indicatif. Elles ne visent en aucun cas à remplacer la relation médecin - patient mais à compléter celle-ci. La prise en charge des patients est soumise à la responsabilité du médecin et est adaptée à chaque patient en fonction de ses antécédents médicaux et de sa maladie. Comme pour tout traitement médical, les résultats individuels peuvent varier.